Entre Huy et le cyclisme, c’est une longue histoire d’amour. Après deux années marquées par la crise sanitaire, les amateurs de cyclisme vont enfi n pouvoir se réapproprier les bas-côtés du Mur de Huy au long des 900 mètres de pente du juge de paix de l’épreuve.
Cette passion du cyclisme ne date pas d’hier à Huy. La première épreuve vélocipédique s’y est déroulée le 15 août 1869 à
l’occasion de la foire annuelle, et en 1919, on y entreprit la construction d’un vélodrome.
La Flèche Wallonne traversa Huy dès 1936 et y emprunta pour la première fois le Mur en 1982 où elle a ensuite établi, depuis 1984, ses quartiers d’arrivée. Le Tour de France a traversé Huy à six reprises avant que, le 8 juillet 1995, la ville eut le privilège d’en accueillir une étape, un contre-la-montre individuel en direction de Seraing. Six ans plus tard, fut donné le départ de l’étape en ligne Huy-Verdun et, en 2006, c’est en direction de Saint-Quentin que les coureurs s’élancèrent.
2015 donna lieu a une fête plus belle encore puisque le Mur de Huy accueillit, le 6 juillet, l’arrivée de la 3e étape du Tour de France. Là même où seront sacrés, en ce 20 avril, les vainqueurs des deux Flèches Wallonnes.

huy.be

Julian Alaphilippe s’est déjà imposé trois fois en haut du Mur de Huy © COLGUY