La commune de Blegny est issue de la fusion, en 1976, entre les anciennes communes de Saint-Rémy, Housse, Saive, Barchon, Trembleur et Mortier.
Le territoire a été souvent écartelé, au cours de l’histoire, entre divers souverains et a vu passer nombre d’armées en campagne.
En 1914, le fort de Barchon résiste à l’envahisseur allemand, et ce coup d’arrêt va permettre à l’armée française de se
réorganiser et d’ainsi sauver Paris. Cet acte héroïque vaudra à la Ville de Liège de recevoir, au nom de toutes les communes liégeoises, la prestigieuse Légion d’honneur.
Aujourd’hui, les 13 000 Blegnytois contribuent au développement des nombreuses activités professionnelles (agriculture mais aussi industrie et services), associatives, sportives et culturelles.
Notre patrimoine compte de nombreux bijoux dont le domaine de Blegny-Mine, classé au patrimoine mondial de l’UNESCO.
Blegny a toujours été une terre de cyclisme, berceau de champions comme Jean Rossius, Raymond Impanis, Pierre Nihant et bien sûr Joseph Bruyère, vainqueur de la Doyenne, porteur du Maillot Jaune et fidèle équipier d’Eddy Merckx.
Le bourgmestre Marc Bolland est fier que Blegny héberge le siège social du Pesant Club liégeois et accueille de nombreuses courses comme le Grand Prix de Wallonie (masculin et féminin), le tour de la Basse-Meuse, le tour de la Province de Liège, Liège-Bastogne-Liège Espoirs, sans oublier les épreuves de VTT, cyclo-cross et BMX. Le départ de la Flèche Wallonne à Blegny-Mine est une consécration et un merveilleux cadeau.

blegny.be
blegnymine.be

 

Le domaine de Blegny-Mine, classé au patrimoine mondial de l’UNESCO © SIMON SCHMITT GLOBALVIEW