Charleroi et son riche passé industriel fascinent les amateurs d’activités urbaines et underground. Sa périphérie, formée de paysages ouverts et rythmés de vallées boisées et d’un patrimoine classé, est une terre de contrastes qui offre une expérience inoubliable. Vous y parcourrez le halage de la Sambre au cœur des friches industrielles entourées d’œuvres street-art ou pourrez admirer, du haut d’un terril, le panorama sur la ville et son arrière-pays.

Les cyclistes et cyclotouristes trouveront également sur le territoire de Charleroi un carrefour important du réseau d’itinéraires régionaux, notamment créés par la Province de Hainaut, et européens. Et le réseau « points nœuds » (système de balisage) y est en plein développement.

La cité est riche d’un passé sportif glorieux où le vélo a toujours tenu une place de choix avec l’accueil à six reprises du Tour de France (1957, 1961, Grand Départ en 1975, puis en 1977, 1995 et 2004). Le retour de la Flèche Wallonne, dont elle a déjà été 28 fois le point de départ, permet de la replacer fièrement sur la carte du cyclisme international.

La Flèche Wallonne s’était élancée pour la dernière fois de Charleroi en 2012. © Ville de Charleroi