Julian Alaphilippe : « C’était ma journée »

18 avril 2018 - 17:21

« Le fait d’avoir terminé deux fois derrière Valverde, ça a été d’abord une grande surprise, puis une petite frustration. Et maintenant, cela me tenait à cœur de gagner une grande course. M’imposer devant lui, c’est très spécial, parce que c’est pour moi l’un des meilleurs coureurs du monde.
Je ne pensais pas avoir gagné, je croyais que Nibali était devant parce que je n’ai pas vu le moment où on l’a dépassé. C’est pour cela que je n’ai pas célébré la victoire en passant la ligne.
La tactique était simple chez Quick Step. Nous avons été très actifs dans le final, avec toujours quelqu’un en mesure de suivre les attaques, et toujours un coéquipier avec moi.
C’était ma journée. Je me suis senti bien dès ce matin, il faisait beau et j’avais de bonnes jambes. 
Dans le final, ça s’est bien passé, d’abord avec un effort de Peter Serry dans la côte de Cherave. Ensuite, j’ai eu le renfort de Bob Jungels et de Philippe Gilbert qui m’ont bien placé. Dans le Mur, on a emmené un gros tempo et j’ai vu que derrière, ça coinçait un peu. Ensuite j’ai essayé de me faire le plus mal possible dans les derniers mètres… et voilà ! »

Partenaires de la Flèche Wallonne

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblés en fonction de vos centres d'intérêts.

En savoir plus